top of page
Rechercher

L'erreur est humaine... et source d'apprentissage !


Vous avez peut-être entendu parler d'une loi intitulée "Loi pour un Etat au service d'une société de confiance". Oh là, je vous arrête tout de suite, je ne souhaite absolument pas faire de politique, et encore moins lancer de débats à ce sujet ! Si vous voulez parlementer sur cette loi, je ne peux que vous rediriger sur un profil de politicien, en accord avec un courant spécifiqu ! L'idée est tout autre ici... Simplement, je trouve l'approche intéressante au regard de cet article. Alors, l'un des deux piliers de cette loi est la confiance, avec le possible droit à l'erreur... Ouah ! Bon, je conserve néanmoins mes quelques doutes sur le fait que quand on se trompe de quelques zéros sur une déclaration d’impôts, ce soit "juste" par étourderie et bonne foi ! La nuance est utile et à préciser, entre l'erreur volontaire et involontaire... Je me concentrerai donc ici sur l'erreur non voulue, accidentelle, inconsciente...


"Les erreurs sont d'excellentes opportunités d'apprentissage."

(Jane Nelsen)


Oui, l'erreur est humaine mais elle est malheureusement bien souvent condamnée dans les cultures ou sociétés actuelles. Elle peut être vécue comme un échec, mal considérée ou perçue négativement par autrui et parfois même sanctionnée. Pour autant, chaque Humain doit apprendre, vivre des expériences, se nourrir des situations rencontrées, évoluer à son propre rythme... Et l'enseignement n'est pas seulement destiné aux enfants ! Que ce soit dès le plus jeune âge ou en tant qu'adulte, les erreurs nous permettent d'apprendre et de progresser dans notre vie quotidienne, personnelle, scolaire, ou professionnelle. Et si nous changions de regard sur l'erreur (quelle qu'elle soit), pour l'appréhender d'une façon différente, moins impétueuse et plus humaniste ? D'ailleurs, même le Gouvernement tend à faire évoluer (à sa façon) les mœurs et coutumes à ce sujet, avec entre autres l'adoption et la promulgation de cette loi d'août 2018...


"Celui qui n'a jamais fait une erreur

n'a sans doute jamais essayé quelque chose de nouveau."

(Albert Einstein)


Non, nous ne sommes pas des robots... Puis c'est un leurre de croire que les logiciels informatiques, électroniques, ou robotiques ne font pas d'erreurs ! Pourquoi ?! Tout simplement car les nouveaux programmes qui les constituent sont créés par des humains, qui eux-mêmes font des erreurs ! Donc machinalement, les erreurs programmées sont reproduites par le(la) dit(e) appareil, logiciel, robot, machine, jusqu'à correction définitive... Peut-on vraiment atteindre l'excellence d'emblée, notamment quand il s'agit de modernisme ou d'innovation ? La fiabilité s’éprouve avec le temps et l'expérience... Prendre des risques, c'est aussi accepter les potentielles failles, aussi minimes / importantes soient-elles... S'il n'y avait aucun bug ou problème dans la conception des applications smartphone par exemple, comment justifier toutes les mises à jour à répétition ?! Alors j'ai fait mes propres calculs savants... Bon, rassurez-vous, je n'ai quand même pas eu besoin de dégainer ma calculette fétiche ! Je dois posséder une petite centaine d'applications sur mon téléphone. Ahahah, je vous vois déjà froncer les sourcils et vous dire "Mais qu'est-ce qu'elle peut bien faire avec autant d'applications ?!". Ma réponse risque de ne pas vous surprendre : eh bien, tout... et rien à la fois ! Par exemple, avoir 3 GPS ne m'est d'aucune utilité dans la vie quotidienne. Mais bon, ça peut servir (la preuve... quand je me perds à pieds à Saint-Denis) ! Voilà pourquoi les géants du secteur dotent les téléphones d'espaces de stockage de plus en plus impressionnants ! Grace à moi et à tant d'autres ! Il doit y avoir au grand maximum une dizaine d'applis que j'utilise quotidiennement. C'est grave docteur ?! Bref... Je suis toujours effarée de devoir faire des mises à jour quotidiennes, avec souvent pour motif "correction de bug" ! Et c'est sans compter les mises à jour du système d'exploitation du téléphone en lui-même. Non seulement, ça prend du temps (parfois la soirée), mais ça revient de plus en plus régulièrement. C'est agaçant non ?! C'est encore pire quand une application fonctionne correctement avant une mise à jour et nettement moins bien après... Kézako ! Ne me dites pas que ça ne vous est jamais arrivé ! Donc, sur ma petite centaine d'applications, en une semaine en plein mois d’août (pendant les vacances...), j'ai dû faire 16 mises à jour ! Environ 16% de mes applis ont été mises à jour en seulement une semaine ! Trois jours plus tard, ce taux est monté à 23%... Alors, où est-ce que je veux en venir ? Il faut simplement comprendre et admettre que l'erreur est humaine, et peut se retranscrire dans n'importe quel domaine, aussi infaillible soit-il !


"La chose la plus précieuse que vous pouvez faire est une erreur.

Vous ne pouvez rien apprendre en étant parfait."

(Adam Osborne)


Qui ne s'est jamais trompé ? Personne, absolument personne ! Chaque Être naît sans savoir marcher. Il apprend inlassablement à tomber et se relever des centaines de fois. Un enfant ne sait pas faire de vélo, ne sait pas dessiner, ne sait pas compter, ne sait pas écrire, ne sait pas lire... C'est un long processus d'apprentissage qui commence dès le plus jeune âge, étape par étape, et qui ne se termine jamais ! Nous commettons tous des erreurs, car c'est le propre de l'Humain d'apprendre et de s'améliorer. Nous ne pouvons prétendre à l'omniscience totale... D'ailleurs, pourquoi la gomme a-t-elle été inventée si nous savions tout, et ce dès la naissance ? Pour effacer et recommencer autant de fois que nécessaire ! Toute notre vie, nous devrons approfondir nos connaissances et nos capacités, consciemment ou inconsciemment, volontairement ou involontairement... Parfois, nous devons faire face à des situations non voulues, des épreuves de vie. Nous faisons des erreurs et nous en tirons des enseignements. Nous ne sommes pas parfaits... D'ailleurs, la perfection existe-t-elle réellement ?!


"L'homme doit accepter ses erreurs, l'homme doit avouer ses faiblesses.

Dès lors qu'il les reconnaît, elles sont déjà à demi vaincues."

(Martin Gray)


"Le plus difficile pour nous est souvent de nous avouer que nous nous sommes trompés. JE ME SUIS TROMPÉ ! Je me suis trompé de partenaire, de travail, de lieu de vie, de vie même... je me suis trompé ! Que ne ferions-nous pas pour nous convaincre du contraire, comme notre esprit est retors à toute forme de remise en question. Comme il est plus facile d'incriminer les autres, les événements, le manque de chance, plutôt que de nous dire que nos choix n'ont pas été les bons, que nous nous sommes menti. Nous naviguons le plus souvent entre circonstances atténuantes et déni de ce qui est." (Extrait du livre "Petit Manuel de navigation pour l'Âme" de Sabrina Philippe)


"L'erreur est humaine, le pardon divin."

(Alexander Pope)


Alors, il y a plusieurs solutions face à une erreur :


  • Ne pas l'admettre et refuser de la prendre en considération, (se) la reprocher ou encore incriminer les autres (en cherchant bien... on trouve toujours un coupable, ça peut être de la faute du chat, du chien, du poisson rouge, du voisin absent, et même de la grande tante qui habite à l'autre bout de la planète, ...). Être dans le déni possède cet avantage, il y a peu d'efforts à faire (quoi que, il faut trouver une excuse). Par contre, nous n'apprendrons rien, et nous risquons de répéter cette erreur à nouveau, dans une semaine, dans un mois, ou même dans dix ans !

OU

  • L'accepter, la comprendre, prendre du recul, faire preuve d'indulgence, de courage, d'humilité et de bienveillance... et surtout (se) pardonner l'erreur (à soi-même ou aux autres... ça va bien évidemment dans les deux sens). Nous allons alors pouvoir apprendre, progresser, évoluer. Nous serons en accord avec nous-mêmes, et nous retrouvons cette tranquillité d'esprit. Le pardon est essentiel, pour se libérer et aller de l'avant...


"Les erreurs sont toujours pardonnables ;

seulement si celui qui les a commises à le courage de les admettre."

(Bruce Lee)


Admettre le droit à l'erreur est acte personnel, mais aussi managérial... Il permet de renforcer la cohésion d'équipe, la confiance des collaborateurs, et le bien-être en entreprise. Un collaborateur heureux et serein est une personne plus efficace, plus productive, plus engagée (il existe de nombreuses statistiques à ce sujet)... Quoi de pire que de vivre sous la pression ou la menace ?! C'est frustrant, stressant et même démotivant. Et plus nous cherchons à éviter quelque chose, plus nous risquons de commettre cette bêtise. Arf... Il n'y a que celui qui ne fait rien qui ne peut se tromper ! Évitons donc de faire cette erreur de reprocher quelque chose, ou d'ignorer un faux pas. Cherchons plutôt à en comprendre les raisons et actionner les leviers d'amélioration, qui nous permettrons de progresser, individuellement ou même collectivement...


"Tu dois descendre beaucoup de mauvais chemins pour trouver le bon."

(Bob Parsons)


Alors, osons sortir des sentiers battus et (télé)guidés. Nous pouvons tous emprunter un chemin différent, plus coloré, plus risqué, plus hasardeux, plus incertain, plus audacieux. Nos seules limites sont nos propres peurs... N'ayons pas la crainte de faire des erreurs, car elles nous permettront d'apprendre, de découvrir, de grandir, de progresser, de vivre tout simplement... Si nous n'essayons pas, nous ne saurons pas. N'oublions pas qu'être créatif, innover ou changer quelque chose, c'est avant tout accepter de potentiellement se tromper !


Cet article n'est certainement pas parfait, peut-être incomplet ou même critiquable... J'ai sans doute moi aussi commis des erreurs... mais peu importe ! J'apprends, inlassablement... et cet article me plaît comme ça ! C'est déjà bien de savoir se satisfaire soi-même... Puis je suis presque convaincue que vous me pardonnerez ces possibles imperfections après la lecture de ces quelques lignes. Oui, l'erreur est humaine, et même source d'apprentissage ! Mes principales intentions étaient de prendre du plaisir en écrivant, partager avec vous quelques réflexions, mais aussi vous faire passer un agréable moment... Et j'imagine que si vous lisez ces dernières lignes, c'est que j'ai déjà réussi à capter votre attention et vous tenir en haleine jusqu'à la fin de cet article. Alors... Merci ! Puis sinon, je ferai mieux la prochaine fois...


Humainement vôtre !

Emilie



Si vous avez envie de libérer vos blocages & croyances pour accepter vos erreurs passées


Si vous avez envie de vous accepter, de vous aimer, de développer votre confiance en vous


8 vues

Comments


bottom of page